Mag running corner : un lièvre en course à pied, dîtes-vous

par | Déc 21, 2020 | Course à pied

Prendre le départ d’une course en accueillant la proposition de l’autre de vous soutenir en menant la cadence est une expérience unique. La seconde fois pour ma part retranscrite dans cet article du Courrier de l’Ouest que je remercie de s’intéresser et, aux coureurs et, aux coureurs qui aident les autres coureurs.

Jacques Charnolé, que j’ai connu au sein du club VO2 Bessines, à mon arrivée en Deux-Sèvres, deux ans plus tôt, s’est ainsi proposé pour m’accompagner à faire de cet effort, une progression côté chrono, voire classement. Je le remercie encore. Tout était là. Sa foulée vive et entraînante a pris le dessus sur la fatigue liée à la météo peu engageante et à une rhino insistante.

J’ai vécu une fois la situation inverse, celle d’être le lièvre de quelqu’un pour la soutenir dans son effort. Lors d’une course nature, dans le vignoble nantais, le départ pris en cette fin juin sous 36° exactement et la survenue des premières douleurs dès le troisième kilomètre pour elle. Elles se sont, en effet, prématurément manifestées en raison de l’exigence du parcours (traversée des eaux de la Sèvre, chemins accidentés, coteaux rocailleux). Pour aller au terme de ces vingt-deux kilomètres, je l’ai portée : elle suivait mon pas tout autant que mes mots. Nombreux parfois, courts et encourageants essentiellement. Entrecoupés de silence. Comme espace d’écoute de soi.

Faire de sa voix, une voie pour l’autre. Elle débutait en course à pied et s’est classée parmi les dix premières femmes ce jour-là. L’émotion éprouvée au moment du passage de la ligne d’arrivée est d’une délectable magie.

Courir avec l’autre, c’est renoncer à courir avec soi-même seulement. Courir pour l’autre, c’est renoncer à courir pour soi-même uniquement. Il existe de nombreuses façons de courir, pour soi, pour l’autre, pour chacun de façons différentes.

Le soutien dans l’effort, le soutien de l’effort pour renforcer chacun en s’attendrissant de la présence de l’autre.

Vous souhaitez vous exprimer sur les souffrances que vous éprouvez en raison de vos modifications de travail et/ou vous souhaitez en qualité d’employeur soutenir les salariés au déploiement de ces nouvelles organisations afin que les équilibres et place de chacun soient restaurés, je vous invite à me contacter.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.