Le repérage précoce des troubles du développement et l’annonce du handicap

par | Nov 9, 2020 | Vie professionnelle

Je partage avec vous cet article de presse paru trois ans plus tôt. J’étais alors en poste de cadre socio-éducatif de la fonction publique hospitalière, responsable du Centre d’Action Médico-sociale Précoce polyvalent (CAMSP) de Nantes. 

De nombreuses structures (privées ou publiques) interviennent dans le champ de l’action sociale et médico-sociale. Parmi elles, le CAMSP est l’un des rares services qui accueille le plus jeune enfant, dès sa naissance, et jusqu’à ses six ans, dès lors qu’il présente une forme de retard de développement ou, un ou plusieurs handicaps (sensoriel, moteur, intellectuel, psychique…). C’est une approche globale qui est proposée par une équipe pluridisciplinaire composée d’un très grand nombre de professionnels du secteur de la santé, du social et de l’éducatif. 

En tant que responsable de service, il relève de ma compétence de permettre à ces enfants, environ trois-cents cinquante par an, de bénéficier de consultations médicales réalisées par les neuropédiatres et le pédopsychiatre, ainsi que de séances hebdomadaires dans les champs paramédical et éducatif notamment (orthophonie, orthoptie, kinésithérapie, ergothérapie, psychologie, actions éducatives, soutien social…). 

C’est une œuvre collective qui est portée par une constellation de professionnels investis et impliqués et dont je reconnais les indéniables compétences et la richesse pour quiconque les rencontre dans sa vie. Une équipe de professionnels plus que mobilisés et dotés d’une expertise et d’une sagacité qui en décoiffe plus d’un. 

En ce lieu s’accueillent le tout-petit et la ou les difficultés qu’il rencontre, ses parents, sa famille. L’annonce d’un diagnostic est souvent très attendue, tout autant que redoutée, tel un couperet. Succède, la plupart du temps, ce qui constitue, l’annonce du handicap, ô combien traumatique, qu’il convient d’accompagner. 

Pendant quatre ans, j’ai rencontré des parents, tels des funambules, avançant sur un maigre fil, à peine eux-mêmes tenus par un fil, attentifs à leur fils ou à leur fille, espérant trouver un filet de sécurité. Ce dernier s’exprime par la tenue du cadre posé. Un cadre contenant et protecteur. La construction de chacun dans l’amour et les limites. 

Vous souhaitez vous exprimer sur les souffrances que vous éprouvez en raison de vos modifications de travail et/ou vous souhaitez en qualité d’employeur soutenir les salariés au déploiement de ces nouvelles organisations afin que les équilibres et place de chacun soient restaurés, je vous invite à me contacter.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *